Augmentation des mollets à l’aide du transfert de graisse

Durant ces dernières années, l’intérêt porté à l’esthétique des mollets a beaucoup grandi. La méthode primaire pour augmenter et bien définir la zone des mollets consiste à implanter une prothèse en silicone.

Matériaux et méthodes :

Un passage en revue des patients de cette intervention durant la période 2007-2011 a été effectué lors d’une étude ; celle-ci prend en compte le taux de satisfaction des patients, la taille de l’implant et les complications éventuellement observée.

Résultats :

Un total de 202 augmentations des mollets ont été réalisées durant les 5 années concernées. Le taux de satisfaction global est de 92%. Les patients qui n’étaient pas satisfait de l’intervention l’étaient principalement à cause de l’importance de l’augmentation (trop faible/ trop importante).

Conclusions :

L’augmentation des mollets est une intervention qui peut embellir considérablement le physique d’une personne. Le taux de satisfaction global est excellent du moment que les précautions nécessaires pour s’assurer de choisir le bon implant sont prises afin de satisfaire les attentes du patient. Une attention méticuleuse doit être observée lors de la création de la poche qui va accueillir l’implant dans un souci de migration de l’implant.

Durant les dernières dizaines d’années, un nombre grandissant de personnes ont choisis de remodeler l’aspect de leurs mollets grâce à la chirurgie. Les hommes autant que les femmes désirent avoir des mollets plus toniques. En dépit des exercices de musculation, certaines personnes n’arrivent pas à obtenir la définition des mollets espérée et l’aspect de leurs mollets les gênent au point de ne pas pouvoir porter un short ou une jupe. L’utilisation du lipofilling des mollets en Tunisie est désormais une option souvent préférée lorsqu’il s’agit d’une augmentation légère à modérée de volume ou de parfaire l’implantation d’une prothèse en silicone au niveau des mollets. Les deux interventions sont aussi parfois combinées : la mise en place de l’implant permet d’assurer l’apport d’un certain volume minimum puis les contours sont embellis grâce à l’injection de graisse du patient.